Les propos de Manuel Valls tenus samedi soir sur France 2 dans l’émission “On n’est pas couché” affirmant qu’Ali Bongo n’avait pas été élu démocratiquement “au sens où on l’entend” ont vivement fait réagir au Gabon. Réactions de l’opposition.