Gaie, triste ou effrayée : la voix électroniquement manipulée en direct d’une personne et entendue par celle-ci modifie son humeur. L’expérience répond à un vieux débat en psychologie et, réalisée depuis une plateforme librement accessible, elle pourra être adaptée à bien d’autres études.