Calais, où campent 4 000 réfugiés désireux de passer au Royaume-Uni, a connu un week-end de tension, après le blocage du port de la ville et l’intrusion d’une cinquantaine de migrants sur un ferry.