Chez les femmes, le risque de souffrir de migraines fréquentes augmente de 60 % à la périménopause, c’est-à-dire quand leurs cycles deviennent irréguliers. La cause : les variations des hormones féminines caractéristiques de cette période.