Le projet de loi censé prolonger l’état d’urgence, instauré après le 13-Novembre en France, sera voté le 9 février au Sénat et le 16 février à l’Assemblée nationale. Les défenseurs des droits de l’Homme s’inquiètent d’un risque de pérennisation.