En pleine manifestation de l’Union des taxis contre les véhicules de transport avec chauffeurs, la société Uber a été condamnée, mercredi, à verser 1,2 million d’euros au syndicat, suite à une “ambiguïté” concernant l’interdiction de maraudage.