Dans le viseur de la justice depuis plusieurs années en France, mais également aux États-Unis, Thomas Fabius, l’un des fils du ministre français des Affaires étrangères, a été mis en examen vendredi pour faux et usage de faux.