Le gouvernement souhaite que l’état d’urgence, objet de nombreuses critiques, soit prolongé en France de trois mois. Le temps que la loi sur les nouvelles procédures judiciaires soit mise en œuvre.