Dans une interview diffusée sur RMC et BFMTV, la femme qui a dénoncé l’organisateur présumé des attentats du 13 novembre, se dit abandonnée par l’État. Après la diffusion, une enquête a été ouverte pour mise en danger de la vie d’autrui.