L’Assemblée nationale a voté lundi l’article du projet de révision constitutionnelle visant à inscrire dans la loi fondamentale le régime de l’état d’urgence. Certains députés de droite et le Front de gauche ont voté contre.