Les débats sur l’épineuse question de la déchéance de nationalité se poursuivent mardi à l’Assemblée nationale. Certains députés ont invoqué la Seconde Guerre mondiale et leur héritage familial pour dénoncer la mesure.