Depuis Munich, où Manuel Valls est en déplacement pour une conférence consacrée à la sécurité et à la Syrie, le Premier ministre français a prévenu : la menace d’attentats en Europe est prégnante et plus forte encore qu’avant le 13-Novembre.