L’ancien président de l’UMP Jean-François Copé s’est déclaré, dimanche, candidat à la primaire des Républicains, en novembre 2016, en vue de la présidentielle de 2017. Une mauvaise nouvelle pour Nicolas Sarkozy, déjà malmené dans les sondages.