Une cantate de Mozart et de son contemporain Antonio Salieri, récemment découverte, a retenti mardi à Prague, plus de deux siècles après la première mondiale qui a eu lieu en 1787.