Nicolas Sarkozy a été mis en examen mardi par les juges dans l’enquête sur les fausses factures de Bygmalion et les comptes de la campagne présidentielle de 2012. Il devra répondre du chef de financement illégal de campagne électorale.