Le Parlement a entériné mardi, par un large vote des députés, la prolongation jusqu’au 26 mai de l’état d’urgence instauré après les attentats du 13 novembre, alors que la menace terroriste reste “exceptionnellement grave” selon le gouvernement.