Le hashtag “Si les Noirs parlaient comme les Blancs”, lancé mardi sur Twitter par une étudiante bourguignonne, inverse les préjugés pour dénoncer avec humour le racisme ordinaire dont certains Français sont victimes.