Le texte du projet de réforme du code du travail remis mercredi soir au Conseil d’État prévoit un assouplissement des 35 heures. Le Medef et la droite sont satisfaits, la gauche évoque un “dynamitage du droit du travail”.