Dans la mémoire collective, on dit souvent “qui n’a pas fait Verdun n’a pas fait la guerre”. J’ai voulu vérifier ce dicton en enquêtant sur les poilus de ma famille et en sortant de l’oubli l’histoire de mon arrière-grand-père durant la bataille.