L’ex-secrétaire général de l’Élysée Claude Guéant a été mis en examen mardi pour “complicité de favoritisme” dans l’affaire des sondages de la présidence de la République durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.