Plusieurs personnalités de gauche, parmi lesquelles Martine Aubry et Daniel Cohn-Bendit, signent un réquisitoire contre la politique de François Hollande et Manuel Valls qui risque selon elles d’entraîner un “affaiblissement durable de la France”.