Au lendemain de sa charge contre la politique menée par le tandem Hollande-Valls, Martine Aubry a de nouveau égratigné le gouvernement. Selon l’ex-première secrétaire du PS, si la gauche veut gagner en 2017, “il faut d’abord régler le présent”.