Des bulldozers et une vingtaine d’hommes ont commencé, lundi, à démanteler la zone sud de la “jungle” de Calais, plus grand bidonville de France, où des milliers de migrants survivent dans l’espoir de passer au Royaume-Uni.