MyRobots

RobotShop annonce la création d’un Spin-off pour MyRobots, Le « Facebook® pour robots », qui intégrera l’écosystème de Robot Lab, premier incubateur robotique.

RobotShop, la première source mondiale pour les robots domestiques et professionnels, développe depuis 2009 une technologie unique permettant aux propriétaires et constructeurs de connecter leur robots et objets intelligent à Internet via un API universel et ainsi bénéficier de nombreux avantages, tels que la mise à disposition d’un point central pour surveiller, gérer et contrôler ses robots et ses objets intelligents et in fine, de faciliter la cohabitation et la communication machines-machines et machines-humains.

Une nouvelle ère pour les millions d’utilisateurs de robots et objets connectés :

MyRobots vise à favoriser le développement et l’expérimentation d’une panoplie d’applications Cloud pour de nombreux types de robots existants et futurs (domestiques, professionnels, amateurs, éducatifs et ludiques). Depuis son lancement, MyRobots a attiré des milliers d’utilisateurs et des makers qui ont connecté leurs dispositifs dans le Cloud à l’aide du « MyRobots Connect » ou tout autre matériel. Les dispositifs qui utilisent le service de MyRobots ne sont pas seulement des robots de différentes marques (Lynxmotion, Robotis Darwin OP, Vex Robotics, DFRobotShop Rover, LEGO Mindstorms, Aldebaran NAO, Irobot Roomba, Neato Robotics XV Series), mais comprennent également la surveillance des ordinateurs standard, téléphones mobiles et des microcontrôleurs de type Arduino.

Vidéo lancé en 2013 – Certains matériaux tels que le logo, page Web et l’interface utilisateur ont pu être mis à jour et peut ne pas représenter le produit et/ou le service réel (anglais seulement).

Selon les statistiques établies par MyRobots, plus de 33% des objets connectés sont des robots fabriqués sur mesure. Le champ des possibles dans cet univers est infini. À titre d’exemple, MyRobots a accueilli sa première plante connectée (nommé Irène) qui envoie des notifications lorsqu’elle a besoin d’eau.

Mario Tremblay, CEO de RobotShop, précise :

« MyRobots est le fruit d’une vision sur le long terme et nous y travaillons depuis plus de 7 ans. L’expérimentation publique effectuée depuis 2011 avec le site Béta nous a donné beaucoup d’informations sur les besoins du marché, les désirs des utilisateurs de robots ainsi que la technologie nécessaire. Nous sommes fin prêts pour commencer la phase deux de notre développement.

Pour ce faire, nous avons donc créé un « spin-off«  et  trouvé en Robot Lab un associé qui partage notre passion et notre rigueur, indispensables pour atteindre nos objectifs. Leur capacité d’accélération, après 15 mois seulement d’existence, n’est désormais plus à prouver. Je suis ravi de ce nouveau partenariat et confiant en notre capacité à accompagner les fabricants et développeurs et à simplifier le quotidien de millions d’utilisateurs de robots et d’objets connectés. »

Alexandre Ichai, fondateur du Robot Lab ajoute:

« Quelle fierté de pouvoir partager l’ambition de Mario et de l’accompagner dans sa réussite. Sa vision est puissante, et nous allons tout faire pour qu’elle devienne réalité ».

Des synergies créatrices de valeur au sein de l’écosystème Robot Lab d’ores et déjà identifiées:

La société  Blue Frog Robotics a confirmé que son robot « Buddy », le premier robot compagnon réel pour le marché grand public, sera compatible nativement avec la plateforme universelle MyRobots. « Buddy », destiné à améliorer nos vies en nous rapprochant les uns des autres et interagissant pour nous avec toutes les technologies environnantes offrira une plateforme de développement de choix pour les développeurs de toute la communauté robotique. Blue Frog Robotics est aussi incubée chez Robot Lab et a été financée en partie par Robot Capital et par une campagne de crowdfunding de $618k sur Indiegogo.

Auto-Pets, le leader mondial de litières autonettoyantes, a annoncé qu’il allait rendre sa prochaine litière connectée et compatible à MyRobots. Cette connectivité pourrait informer les utilisateurs du besoin de remplir la litière, vider le tiroir à déchets, ou même de comportements irréguliers du chat utilisant la litière – signe d’alerte qu’il pourrait être temps de consulter le vétérinaire.

En se connectant à MyRobots, le Litter-Robot pourra partager son statut et interagir avec d’autres robots sur le réseau, tels qu’un robot aspirateur connecté à proximité. En détectant que le Litter-Robot vient de terminer un cycle de nettoyage, l‘aspirateur robot pourrait faire une passe de nettoyage autour de l’appareil, retirant les débris qui ont suivi le chat à sa sortie.

« La connectivité est la direction que nous voulons atteindre depuis un certain temps », a déclaré Brad Baxter, Président de Automated Pet Care Products, Inc. DBA AutoPets, « et à l’approche du lancement de notre application mobile, nous sommes ravis d’intégrer MyRobots dans nos plans stratégiques pour maximiser la compatibilité pour nos clients avec d’autres appareils connectés dans leur domicile ».

Boite Litière Automatique Litter-Robot III Open Air

Boite Litière Automatique Litter-Robot III Open Air

D’autres startups visionnaires ont également annoncé leur intention d’implanter la compatibilité MyRobots nativement dans leurs robots, dont Immersive Robotics avec leur premier robot télé-robotique « Waldo », ainsi que les robots de téléprésence « UBBO » de AXYN Robotique et « Keylo » de WYCA.

Robot de Téléprésence Ubbo, Keylo et Waldo

Robot de Téléprésence Ubbo, Keylo et Waldo

Le nouveau Spin-off annonce également qu’il perpétuera en 2016 la tradition du populaire « Cloud Robotics Hackathon » qui se tiendra avec le soutien de  la communauté LetsMakeRobots.com, le plus grand regroupement de constructeurs de robots au monde. Des milliers de membres inscrits auront la chance de connecter leurs robots et d’exploiter le plein potentiel de MyRobots.

Pour plus d’information sur MyRobots, voir notre communiqué de presse.