Le logiciel Bonaparte servira à l’identification de victimes de la guerre du Vietnam à partir de l’ADN. En le comparant à celui des membres des familles des disparus, il a déjà montré son efficacité lors de catastrophes aériennes.