Grande-Synthe et MSF ont prévu de transférer, à partir de lundi, les centaines de migrants du camp insalubre du Basroch, en périphérie de la ville. Ils seront relogés dans un nouveau camp humanitaire, le premier du genre en France.