Une information judiciaire pour “tromperie aggravée” a été ouverte par le parquet de Paris sur le scandale des moteurs diesel truqués chez Volkswagen. Elle fait suite à deux enquêtes du parquet et de la répression des fraudes.