L’Assemblée nationale a adopté massivement mardi un texte de lutte contre le terrorisme qui prévoit de faire entrer dans la loi française des dispositions jusqu’ici spécifiques à l’état d’urgence en place depuis les attentats du 13 novembre.