Nathalie Kosciusko-Morizet, ex-ministre de Nicolas Sarkozy, a annoncé mardi sa candidature à la primaire de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017. Un défi de taille pour cette “dissidente” au sein du parti Les Républicains.