L’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin, s’est défendu mardi d’avoir couvert des actes pédophiles, alors que l’Église catholique de France est empêtrée dans des affaires de pédophilie.