À l’issue d’un conseil de défense, le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré samedi que l’arrestation de Salah Abdeslam était “un coup important” porté à l’EI en Europe, le niveau de menace restant cependant “extrêmement élevé”.