Le quotidien des diabétiques est rythmé par les contrôles de glycémie et les injections d’insuline. Un patch, en cours d’élaboration, pourrait remplacer ces deux gestes.