Le cardinal Barbarin a demandé “personnellement pardon” aux victimes de prêtres pédophiles jeudi, lors d’une messe de la Semaine Sainte, ajoutant qu’il n’était “pas évêque au moment des faits”.