Equipée d’un casque de réalité virtuelle et de capteurs, j’ai vraiment cru enjamber un pont suspendu et arpenter des labyrinthes obscurs. Une illusion provoquée par le dispositif de la start-up Artanim. Elle est présente actuellement sur le salon Laval Virtual.