Lors de son audition par des enquêteurs en Belgique le 19 mars, Salah Abdeslam a minimisé son rôle dans les attentats du 13 novembre, déclarant qu’Abdelhamid Abaaoud, considéré comme l’instigateur des attaques, en était le “responsable”.