Maître Bourdon, l’avocat de Florence Hartmann, l’ex porte-parole du procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie arrêtée jeudi, dénonce un “règlement de compte”. Sa cliente est actuellement détenue dans la prison de Scheveningen.