Détenue depuis le 24 mars à La Haye, l’ex-porte-parole du procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, Florence Hartmann, a été libérée mardi. Le TPIY avait confirmé cette mise en liberté provisoire plus tôt dans la journée.