Arrêté le 24 mars, le terroriste présumé Reda Kriket a été mis en examen, mercredi. Selon le procureur, il projetait une action “imminente” et d’une “extrême violence”.