La police a perquisitionné, mercredi, les locaux de l’évêché de Lyon, dirigé par le cardinal Barbarin, dans le cadre de l’enquête préliminaire pour “non-dénonciation d’atteintes sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans et mise en péril d’autrui”.