La primaire de l’UMP pour la mairie de Paris se poursuit dans une ambiance délétère. Le candidat Pierre-Yves Bournazel a demandé la suspension du scrutin pour soupçons de fraude. “Il faut que tout le monde se taise”, a réagi le superviseur du vote.