Après les attentats de Paris et Bruxelles, les autorités mettent en place des exercices pour préparer les réponses à d’éventuelles attaques. Lundi une simulation d’attentat a été réalisée à Bordeaux, mobilisant 600 personnes.