Le fondateur du FN Jean-Marie Le Pen a de nouveau été condamné, mercredi à Paris, pour ses propos sur le “détail de l’Histoire” à 30 000 euros d’amende. Il a également été condamné, à Nice, à 5 000 euros d’amende pour des propos sur les Roms.