À treize mois de la présidentielle, le ministre de l’Économie Emmanuel Macron a lancé, mercredi, son propre mouvement politique baptisé “En Marche”. Il s’est toutefois défendu d’entretenir des ambitions
élyséennes.