En modifiant en temps réel la focale des verres de lunettes grâce à des cristaux liquides, une équipe de jeunes ingénieurs veut offrir aux presbytes une alternative aux verres progressifs. Optimistes, ils espèrent un prototype dans deux ans et ont déjà levé des fonds.