Des chercheurs chinois viennent de prouver qu’en ajoutant une couche de graphène aux cellules photovoltaïques, on pouvait générer de l’énergie.