Au cours d’une réunion avec les organisations d’étudiants et de lycéens, le Premier ministre français a annoncé une série de mesures destinées à favoriser l’insertion des jeunes. Coût estimé : entre 400 et 500 millions d’euros par an.