Les dépenses de fonctionnement du camp de migrants de Grande-Synthe, situé près de Dunkerque (Nord) et dans lequel vivent environ 1 500 personnes, vont être pris en charge en totalité ou presque par l’État.