Une proposition de loi américaine veut introduire un dispositif permettant aux policiers de vérifier, en cas d’accident, si un conducteur a utilisé son smartphone ou non.