Au lendemain de l’agression de Clément Méric, un rassemblement a eu lieu jeudi à Paris pour dénoncer la montée de l’extrême droite radicale. Très émus, les manifestants ont également dénoncé les tentatives de récupération politique.