La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, a prévenu lundi soir que la place de la République investie par les manifestants de Nuit debout depuis le 31 mars devait rester un espace “partagé”, accessible à “tous les Parisiens”.